Skip to content

Accueil > A.S.H. > Centre de ressources ASH > Difficultés psychologiques intenses et durables

Difficultés psychologiques intenses et durables

mardi 24 juin 2008, par Conseiller pédagogique départemental usages du numérique

De quoi s’agit-il ?

Les enfants ayant des troubles du comportement et du caractère demandent une attention très particulière car ce type de présence au monde et à l’autre déstabilise peut-être encore plus les professionnels que tout autre type de handicap.

  • Cette notion de troubles doit être maniée avec précaution.
  • Beaucoup de demandes d’aide concernant des élèves présentant des problèmes de comportement .
  • Ces enfants sont souvent dits « difficiles ».
  • Ces élèves perturbent la classe, entravant leurs apprentissages
  • Ces situations posent problème.
  • L’enseignant est souvent touché personnellement dans sa profession
Comment cela se manifeste-t-il ?
  • Enfant agité, inhibé, en difficultés de concentration, en mal-être, en souffrance
  • Intolérance à la frustration
  • Relations inappropriées
  • Difficultés de socialisation(crie, frappe, injurie, provoque, ment, vole…)
  • Les réactions sont souvent étonnantes, voire détonantes
  • Ils peuvent faire de la résistance et de l’opposition à l’égard de la scolarité.
  • Ils sont dans la peur d’apprendre , dans le refus de la trace écrite
  • La plupart des comportements sont directement liés à l’angoisse, au fait qu’ils se sentent en danger.
  • Les passages à l’acte doivent être interprétés comme des réactions de défense et de protection.
Quelles conséquences dans la classe ?Atitudes en classe :
  • Ces enfants attirent l’attention, font parfois « grimper » les adultes émotivement
  • Ces comportements troublent la classe
  • Ces enfants se mettent en danger ou mettent les autres en danger
  • Il est nécessaire (mais difficile) de suivre le rythme de l’enfant
  • Son comportement entraine souvent une surenchère de sanctions

Pièges à éviter :

  • Braquer l’enfant
  • Croire que l’on ne peut rien faire avec lui
  • Le placer en situation d’échec scolaire
  • Les sortir trop souvent de la classe
  • Se sentir éprouvé, ciblé en tant que personne
  • poser un diagnostic

Attitudes à adopter :

 

  • Agir de manière proactive et non réactive devant les problèmes de discipline et les conduites agressives
  • Comprendre avant tout les causes
  • Ne pas montrer son angoisse et sa réticence
  • Avoir de l’humour
  • Rassurer l’élève, maintenir ou renforcer sa confiance en lui et son estime de soi
  • Renforcer ses réussites
  • Avoir une autorité rassurante
  • Parler avec l’élève de ses échecs, de ses réussites, de son ressenti
  • Construire aviec lui des limites
  • Tenir sa parole
  • Préserver la cohérence
  • Prévenir les perturbations en classe par la didactique
Quelle pratique de classe adopter ?Pistes de travail possibles :
  • Réhabiliter l’élève à partir de projets(arts plastiques,réalisation d’un album…)
  • Instaurer des rituels corporels(pauses,étirements,chants…)
  • Pratiquer des activités physiques
  • Contractualisation des tâches avec programme journalier à l’intérieur duquel on aménagera des activités SAS (alléger les contraintes)
  • Découper la journée en respectant un rythme
  • Travailler autour des contes, des légendes, des mythes
  • Mettre en place des ateliers à visée philosophique
  • Jouer : balle assise, les barres, jeux de stratégies
  • Faire des échanges de services
  • Mettre en place des groupes de parole
  • Repartir sur ce qui se passe bien

Réponses intérieures à l’école :

  • En parler avec l’équipe
  • Ne pas rester seul
  • Maintenir le lien avec les parents
  • Contacter le RASED
  • Constituer une équipe éducative
  • Faire un dossier MDPH et envisager la scolarisation en ITEP ou en milieu ordinaire avec un accompagnement AVS
  • Proposer des solutions souples et modulables selon les moments et la réceptivité de l’enfant

Réponses extérieures à l’école :

  • Participer à des stages de formation continue
  • Créer un véritable partenariat entre tous les acteurs ,parents, enfant et professionnels :
    • Structures de soins ( CMP, CMPP, hôpital de jour…)
    • Structures sociales
    • Conseillère pédagogique ASH
    • Enseignants référents (éventuellement)
    • Inspection
Pour en savoir plus ?
  • Aller sur le site de Daniel CALIN : http://daniel.calin.free.fr/
  • « L’enfant et la peur d’apprendre » Serge Boimare DUNOD
  • « Prévenir la violence des jeunes » Corinne Bonnet-Burgener FAVRE
  • « Les troubles du comportement à l’école »
  • prévention,évaluation et intervention Gaëtan Morin CHENELIERE
  • Contacter Nelly PERRIN (conseillère pédagogique ASH sud meusien)
  • Contacter Sylvie PERRI (conseillère pédagogique ASH nord meusien)