Vous êtes ici : Accueil > La vie des classes > Mr BEAUPUY > Classe de découverte > 2019 - Nature environnement > Jour 3 : Mercredi 27 mars
Publié : 28 mars 2019

Jour 3 : Mercredi 27 mars

Cooool ! C’est comme ça que nous envisagions cette journée. Après le marathon d’hier, les enfants avaient besoin de se reposer. La journée démarre tranquillement : réveil progressif, petit déjeuner, salle de jeux le temps que tout le monde se lève et que l’on range la salle à manger. Puis place au carnet de naturaliste, pour coller tous ces « petits bouts de nature » que nous avions collecté au cours de nos promenades depuis lundi, et y écrire quelques mots d’explications. Les enfants ont bien apprécié cette petite pause, et chacun a, dans l’ordre qu’il souhaitait, pu coucher sur le papier ces morceaux de mémoire.
Après un bon repas, départ pour la pelouse calcaire. Nous repassons sur le sentier parcouru de nuit hier soir, qui nous parait du coup moins long et nous revoyons de jour les deux licornes aperçues dans la nuit … ah, tiens, ce sont des chevaux ? Nous passons par un fond de vallon, l’occasion d’observer d’autres traces de passage d’animaux et nous découvrons même un putois qui, après avoir probablement croisé la route d’une voiture, est venu s’allonger ici.
Nous remontons et arrivons à la pelouse calcaire. Là, nous retrouvons sous un soleil éclatant nos amis de Sarrey, avec qui nous partageons une fondue au chocolat et dégustons de délicieux marshmallows grillés au feu de bois. Quel régal ! Puis nos camarades nous présentent un petit spectacle visuel sur la nature et nous entonnons, non sans leur avoir fourni quelques percussions pour nous accompagner, quelques-uns des chants sur la nature que nous connaissons.
Puis c’est les bras chargés de bois que nous rentrons au centre, car ce soir, c’est veillée autour du feu ! Après quelques jeux en extérieur et un repas bien mérité, nous enfilons à nouveau nos manteaux et découvrons avec joie un grand feu qui pourtant n’aura pas permis d’utiliser la totalité de l’énorme cargaison de bois que nous avions ramenée ! Calmes et tranquilles, captivés par le feu, nous avons appris 2 nouveaux chants et repris d’autres déjà connus, avant de rentrer nous coucher.