Vous êtes ici : Accueil > Projet Cinéma > Le projet artistique et pédagogique des CE1-CE2
Publié : 6 avril 2012

Le projet artistique et pédagogique des CE1-CE2


Le projet se déroulera tout au long de l’année 2011-2012.


 


Etape 1 : Elle débutera en classe par un enrichissement culturel de l’élève pour lui permettre d’exercer son regard, sa réflexion sur les images, sur les films grâce à :


 


- des visionnages de films, d’extraits de films en classe.


- l’écoute de musiques de film et de bruitages.


- 3 séances de projection au cinéma avec la participation au projet « école et cinéma » pour les 2 classes de l’école.


- visite du musée de la photographie et du cinéma à Saint Nicolas de Port pour les 2 classes.


 


L’enseignante abordera de façon ludique la description d’images et le lexique nécessaire pour que chacun se comprenne pendant le projet. Il interviendra pour mettre en exergue les moyens mis en œuvre pour réaliser le film.


 


Etape 2 : Les élèves seront amenés à réaliser un film sur le passé de leur village. Pour cela, ils questionneront les personnes âgées sur leur histoire, sur leur jeunesse voir aussi sur la vision qu’ils ont de la jeunesse aujourd’hui. Ces entretiens sonores seront enregistrés et serviront lors du montage vidéo. Il s’agira de capter le temps qui passe, d’évoquer poétiquement le village d’autrefois, ce temps vécu par les anciens et qui a disparu. Comment capter le temps qui passe, qui est passé... Qu’est ce qui change, disparaît ou reste années après années ?


Ses témoignages permettront aux élèves d’aujourd’hui d’évaluer le chemin parcouru par les anciens et de mesurer les évolutions majeures de notre société au cours des années.


 


Etape 3 : L’écriture du scénario : Stéphane Bubel viendra en amont et en aval de l’écriture pour apporter un regard critique sur le scénario réalisé par les enfants.


 


Etape 4 : Du texte à l’image en passant par le story-board :


Son intervention portera ensuite sur la transposition de leur histoire en dessins synthétiques et schématiques.


 


Etape 5 : Création du décor et des personnages. Cette étape est la dernière avant le tournage. Elle va permettre aux jeunes d’exposer leur histoire et de choisir leur dispositif de tournage (Caméra sur pied ou sur banc-titre)


Etape 6 : Avec Stéphane Bubel : Le tournage.


En parallèle avec la maitresse : On pourra mettre en place une sorte de rallye photo avec la technique de la prise de vue en rafale pour reprendre le principe du cinéma d’animation.


 


Avec l’appareil photo, les élèves rechercheront dans leur village les traces du temps. Ils chercheront à illustrer les témoignages des anciens à partir de leur imaginaire visuel. Que reste-t-il de l’époque où les anciens du village de Millery étaient jeunes ?


 


Les élèves pourront aussi suggérer le passé en recréant une vision de l’époque avec l’utilisation du noir et blanc, de sépia ou les couleurs passées par le temps. Peut-être que les anciens présenteront des photos ou des vieux films super 8 du village. Toute cette matière sera la bienvenue pour construire le film en animation.


 


Le travail en vidéo numérique permet une visualisation immédiate des travaux effectués par les élèves.


En fin de tournage, nous les élèves apprendrons à affiner le bout à bout tourné en utilisant le logiciel de montage vidéo. Ils découvriront les différentes transitions (fondu enchaîné, fondu au noir, cut…) et travaillerons aussi sur le rythme de l’histoire, la juste durée d’un plan.


 


Lors du montage, nous confronterons les images aux témoignages des anciens et des élèves. Ces séquences pourront être enrichies par les images d’archives que nous aurons pu emprunter aux anciens.


 


 


3.  Evaluation :


 


Cette expérience permettra dans un premier temps l’enrichissement d’une culture artistique variée (que ce soit dans le domaine de l’éducation musicale, picturale ou cinématographique).


 


Elle a pour objectif de dépasser cet enrichissement en donnant les moyens à l’élève d’exercer un regard critique par rapport aux images. L’évaluation de cette culture et de cet esprit critique se fera tout au long de l’année dans la classe par l’enseignante elle-même mais aussi par la présentation d’exposés à la classe des CM.


 


 Des évaluations formatives seront nécessaires à l’avancée du projet.


 Pendant la création du scénario, du story-board et pendant le tournage, les élèves tout comme l’enseignante auront besoin du regard critique d’un professionnel comme Stéphane Bubel.


Les classes échangeront, donneront leur point de vue sur le projet de chacune. Ces échanges permettront de nous donner un recul nécessaire pour avancer dans le projet.


 


L’évaluation finale consistera en la diffusion du film auprès des parents et des habitants de Millery.