Vous êtes ici : Accueil > Réalisation de la fresque en mosaïque > Un projet pour l’école
Publié : 13 août 2012

Un projet pour l’école

L’idée d’une fresque sur un le grand mur de la cour courait depuis longtemps. Aussi, dès qu’il a été restauré et préparé, nous avons contacté une artiste laxovienne, cela allait de soi. Claude Semelet a tout de suite accepté. Et ce serait une fresque en mosaïque.

En juin de l’année passée nous avons écrit le projet « Le dessin se fragmente, le jardin se compose » avec l’aide de Nicole Pierrat, conseillère pédagogique.

En septembre, ce projet a reçu l’agrément de la Drac, ce qui signifie le financement d’une partie du projet. Nous en avons alors défini précisément les modalités de réalisation et nous sommes procurés le matériel et les matériaux, notamment tous les émaux qu’il a fallu ramasser, trier, laver...

La contrainte était simple : faire travailler les 160 enfants de l’école sur ce projet…
Claude nous a alors proposé de travailler de la manière suivante : chaque élève du cycle 2 réaliserait un petit carré et chaque élève du cycle 3 réaliserait un élément de mosaïque selon le thème confié à sa classe : arbres, oiseaux et nuages, habitations.

Les classes ont dessiné, des dessins ont été retravaillés, sélectionnés.

Claude a alors réalisé la maquette de la fresque.

Puis chaque dessin a été agrandi et le travail de mosaïque a pu commencer.

Chaque classe de cycle 2 a bénéficié de trois heures et demi de travail et chaque groupe de cycle 3 (6 ou 7 élèves) d’au moins quatre heures de travail.

Il y a eu quatorze groupes de cycle 3 : il est facile de comprendre ce que cela a signifié pour Claude Semelet d’adaptation et de patience. Mais elle a été d’une redoutable efficacité et les élèves ont pu sous sa direction créer ces magnifiques mosaïques.

Ensuite est venu le temps de la découpe, du transfert des dessins sur le mur, de la pose.

Deux personnes travaillant pour les services techniques de la ville de Laxou sont venus prêter main forte à Claude pour la pose, le jointoiement et le nettoyage des mosaïques.

Ce fut une très bonne équipe à l’œuvre pendant six jours et le résultat est là : magnifique, coloré, poétique, une véritable œuvre d’art à laquelle tous les élèves de l’école ont participé.

Ils peuvent en être fiers et pourront admirer leur travail de longues années, même lorsqu’ils auront quitté l’école !