Publié : 26 mars 2014

Texte de la dictée n°24 CM1-CM2 2013-2014


François, pantalon retroussé, jambes nues, marcha longtemps au bord des vagues. L’eau était froide, la plage déserte. De loin en loin, les mouettes tenaient conciliabule ; elles s’envolaient toutes ensemble à l’approche du garçon, laissant sur le sable mouillé les empreintes de leurs pattes.
Et quand François se retournait pour mesurer la distance parcourue, il apercevait ses propres traces, là où il avait fait un crochet pour éviter une vague plus forte. Mais c’étaient des empreintes amies, des traces rassurantes. Tandis que l’autre !... Elle était absurde, l’autre ! Trop précise, trop matérielle. Un cheval fantôme n’a pas besoin d’être ferré. Il ne pèse rien, il flotte ! François fit demi-tour. C’était décidé. Il irait à Portsall, consulter l’abbé Flohic.


D’après Boileau-Narcejac / Sans Atout est le cheval fantôme