Publié : 5 décembre 2013

Texte de la dictée n°12 CM1-CM2 2013-2014


La soirée fut si belle et si parfaitement limpide qu’on aurait pu se croire encore au milieu de l’été. Il y avait de la lune, un clair de lune éblouissant, et la route crayeuse, avec ses maisons blanches, en était éclairée comme en plein midi, d’un éclat plus doux, mais avec autant de précision.


La grande rue droite qui traverse le village était déserte. On entendait à peine, en passant devant les portes, des gens qui soupaient en famille derrière leurs volets déjà clos.


Partout, chez les habitants, on n’était pas encore au lit. Un étroit rayon de lumière s’échappait par les serrures et jaillissait comme un trait rouge à travers la blancheur froide de la nuit qu’on goûtait avec délice.