Publié : 27 mars 2013

Orthographe : Préparation à la dictée n°24


Dictée n°24 - année 2012-2013 / CM1-CM2
Extrait du roman "Les orangers de Versailles" pages 57 et 58
Annie Pietri / éd. Bayard


Antoine fronça les sourcils en entendant parler de l’orage et du chien. Augustine et lui voulurent s’assurer que la blessure était guérie. Ensuite, tout le monde s’installa autour de la grande table et mangea de bon appétit.
Le repas terminé, chacun retourna travailler. Avant de rejoindre son père à l’orangerie, Marion se promena parmi ses chers orangers en fleur. Les feuilles luisantes, l’écorce, la terre, et même le bois des caisses dans lesquelles ils étaient plantés, tout cela dégageait de merveilleuses odeurs, dont elle était la seule à profiter aussi pleinement.
Marion était heureuse de se retrouver chez elle. Ce qu’elle respirait là, c’était le doux parfum de son enfance. Pendant qu’Antoine, perché sur une échelle double, rectifiait la taille de quelques branches, Marion entra discrètement dans la grande galerie de l’orangerie.