Publié : 29 janvier 2015

Texte de la dictée n°18 CM1-CM2 2014-2015


Pour eux, nous sommes transparents, aveugles et sourds. Nous n’avons bien sûr pas de cervelle pour réfléchir et pas de langue pour raconter. Alors, ils parlent de tout devant nous. Pourquoi s’en priveraient-ils ?
_ Tu veux dire qu’ils nous considèrent comme des meubles ?
_ Non Marion. Leurs meubles valent des fortunes, alors que nous, nous ne sommes rien. Ils ne voient que notre travail. Notre personne n’existe pas. Il faut te faire à cette idée, sinon tu seras toujours malheureuse.
Les deux amies se penchèrent pour attraper les poignées de la malle, qu’elles soulevèrent avec peine.


 


D’après Annie Pietri / Les orangers de Versailles