Publié : 11 juin 2014

Texte de la dictée n°32 CM1-CM2 2013-2014


Jean Valjean, devenu orphelin en bas âge, a travaillé comme ouvrier émondeur pour venir en aide à sa sœur, mère de sept enfants et veuve. Mais un jour, il s’est trouvé sans travail et il a volé un pain pour le donner à ses neveux. Condamné au bagne à Toulon, il y est resté dix-neuf ans. Il vient de s’évader et il erre dans la campagne. Assis derrière un buisson, près d’un sentier, il réfléchit à ses malheurs.


Au milieu de sa méditation, Jean Valjean entendit un bruit joyeux. Il tourna la tête et vit venir par le sentier un petit savoyard d’une dizaine d’années qui chantait, sa vielle au flanc et sa boîte à marmotte sur le dos ; un de ces doux et gais enfants qui vont de pays en pays, laissant voir leurs genoux par les trous de leur pantalon.
Tout en chantant, l’enfant interrompait de temps en temps sa marche et jouait aux osselets avec quelques pièces de monnaie qu’il avait dans sa main, toute sa fortune probablement. Parmi cette monnaie, il y avait une pièce de quarante sous.
L’enfant s’arrêta à côté du buisson sans voir Jean Valjean et fit sauter sa poignée de sous que, jusque-là, il avait reçue avec assez d’adresse tout entière sur le dos de sa main.
Cette fois, la pièce de quarante sous lui échappa, et vint rouler vers la broussaille jusqu’à Jean Valjean.
Jean Valjean posa le pied dessus.


D’après Victor Hugo « Les Misérables »


Émondeur : ouvrier qui coupe les branches des arbres.


Méditation : action de penser avec une grande concentration.


Savoyard : surnom des enfants ramoneurs de cheminée.


Vielle : instrument de musique à cordes frottées (manivelle).


Marmotte : mammifère, rongeur, vivant dans les montagnes.


Osselets : jeu d’adresse composé, à l’origine, de 5 petits os.


Quarante sous : 2 francs de l’époque (1 sou = 5 centimes).


Broussaille : buisson épais.

Portfolio automatique :