Pôle départemental école maternelle 54

Vous êtes ici: Accueil  >  Domaines d’apprentissage  >  1- Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions  >  Comprendre un texte entendu

Comprendre un texte entendu


La littérature de jeunesse – ENSEIGNER la COMPRÉHENSION

La compréhension requiert un étayage soutenu et individualisé pour tous les élèves de la PS à la GS.

Dès la PS : l’intérêt pour les livres s’apprend dans la relation instaurée avec l’adulte dans des activités partagées : choisir un livre ensemble, tourner les pages ensemble, regarder ou nommer, décrire ou ressentir des émotions ensemble, inventer ensemble une histoire, chercher ensemble un indice, un personnage, un objet, chercher ensemble tous les livres où l’on voit tel animal, telle couleur, tel détail...

APPRENTISSAGE PROGRESSIF de la COMPRÉHENSION sur les 3 années, de multiples capacités à développer :
- participation active dans l’activité de lecture : posture, écoute, prises de parole
- construction du récit : anticipation des événements, de la chute, commentaires sur les actions des personnages.

LIRE et RELIRE fréquemment
PS : 2 ou 3 relectures d’une même histoire dans la même journée
MS-GS : relire les livres lus durant la dernière période de l’année précédente pour se constituer une première bibliothèque mentale et progressivement repérer des personnages, des évènements préférés et de commencer à se forger des préférences pour l’univers d’un auteur, pour des modes d’illustration, pour des thèmes, des personnages, des styles, des types de récit.

APPRENDRE à COMPRENDRE

Enseigner la compréhension doit être une priorité dès le cycle 1, parce que les compétences précoces en compréhension d’implicite sont d’excellents prédicteurs de la réussite scolaire.

Les OBSTACLES rencontrés par les jeunes enfants pour entrer dans la culture littéraire (Cf. C. LECULEE, 2017*) - Détail de ces 7 obstacles

Une progressivité à construire de la TPS à la GS
Un outil diagnostic pour dresser l’inventaire des procédures et des démarches déjà mises en œuvre et organiser une progressivité annuelle par niveau de classe et sur l’ensemble du cycle 1 : tableau Objectifs pour une programmation sur l’ensemble de la scolarité maternelle (DSDEN 02)


Les 4 CIBLES de l’ENSEIGNEMENT de la COMPRÉHENSION (Cf. NARRAMUS**)

Apprendre à comprendre, c’est apprendre à traiter l’information du texte en focalisant son attention sans la disperser, en dissociant texte-images, fabriquer un film dans sa tête, faire les apports lexicaux et grammaticaux nécessaires, mais aussi apprendre à sérier, à catégoriser, à inférer, à raconter, à relater une série d’événements.


3 TYPES de LECTURES à mener

De la TPS à la PS, plusieurs types de lecture peuvent être proposés, quotidiennement ou de manière régulière.
Trois types de lecture visent des objectifs complémentaires.
- Lectures répertoires
- Les lectures à compréhension autonome
- Les lectures enseignées

DIVERSIFIER LES MODALITÉS de LECTURE, de CONTAGE et les DÉMARCHES d’apprentissage

PS – MS : Préférer les lectures duelles ou en petits groupes, 4 à 6 élèves, aux lectures collectives qui rendent l’écoute et la participation plus difficiles. Écouter, se concentrer, observer une image, prendre la parole au cours des lectures collectives se révèlent être des tâches trop complexes.
Objectifs spécifiques : invention d’histoires ; écoute et reformulation d’histoires ; repérage de personnages ; recherche d’indices, d’évènements, d’objets, de lieux ; compréhension de récits…

Le CONTAGE
Le contage s’effectue dans des formes langagières orales, plus ou moins élaborées en fonction de l’âge des élèves, moins complexes à saisir. Le contage permet ainsi à l’enseignant de donner davantage d’éléments contextuels et, grâce à son expressivité, de révéler explicitement les états mentaux, les pensées, les buts des personnages (en accentuant la peur, la ruse, le mensonge...).
(Ra)Conter plusieurs fois la même histoire permet également aux élèves de comprendre que les versions orales d’une même histoire racontée sont différentes les unes des autres, contrairement aux relectures d’un texte ou d’une histoire écrit(e).

Initier aux CODES de l’ALBUM (Eduscol)
- L’image, un enseignement programmé et explicite
- La relation texte / image
- L’album tout en images

Les pratiques culturelles scolaires (Eduscol)

Des RESSOURCES

NARRAMUS** - Apprendre à comprendre et à raconter une histoire en maternelle, une démarche pour apprendre à :
- mémoriser le vocabulaire,
- acquérir de nouvelles tournures syntaxiques,
- retenir les idées principales de l’histoire,
- s’interroger sur les pensées des personnages,
- comprendre l’implicite du récit
Composée : d’un album, d’un guide pédagogique (fondements théoriques et fiches de préparation des 8 modules) et d’un CD-ROM.


Titres déjà disponibles :
- PS/MS - Le machin - Un peu perdu - Petite Taupe, ouvre-moi ta porte !
- MS/GS - La sieste de Moussa - La chasse au Caribou
- GS/CP - La chèvre biscornue - Le jour où loup gris est devenue bleu ! - Les deniers de Compère Lapin
Titres à paraître : Une petite oie pas si bête MS-GS - 3 courageux petits gorilles PS-MS.


La maternelle, une école de littérature - Des progressions pour surmonter les OBSTACLES à la COMPRÉHENSION de C. Lécullée* (2017)
Neuf séquences pour la classe, de PS à GS, en complément de cet ouvrage.

Les documents de cette rubrique