ASH 54

Vous êtes ici: Accueil  >  Ecole et Handicap >  Informations disponibles par troubles >  LES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ET DES APPRENTISSAGES  >  DYSLEXIE : L’orthographe gène l’acquisition de l’écriture

LES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ET DES APPRENTISSAGES

DYSLEXIE : L’orthographe gène l’acquisition de l’écriture

La dyslexie est un trouble de l’apprentissage du langage écrit empéchant d’acquérir les automatismes nécessaires aux processus de lecture et d’écriture. De nombreuses études ont eu pour but de comprendre l’origine des difficultés éprouvées par les personnes dyslexiques lors de la lecture. Peu de questions ont, en revanche, été posées quant aux mécanismes de l’écriture. Sonia Kandel, professeure de l’Université Grenoble Alpes au GIPSA-Lab (CNRS/Université Grenoble Alpes/Grenoble INP) et ses collègues se sont penchés sur l’aspect purement moteur de l’écriture dans le cadre du trouble dyslexique chez l’enfant. Leurs résultats montrent que le déchiffrage de l’orthographe par les enfants dyslexiques est tellement coûteux qu’il finit par modifier ou inhiber le geste d’écriture alors que ces enfants ne sont pas dysgraphiques. Pour offrir un accompagnement efficace aux enfants dyslexiques, ces travaux soutiennent donc l’idée qu’il est nécessaire d’affiner avec précision le diagnostic et de mettre en place un protocole de rééducation qui couple les aspects orthographiques et moteurs. Ces travaux sont publiés dans la revue Cognitive Neuropsychology en novembre 2017. [Lire l’article->http://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/02643294.2017.1389706?journalCode=pcgn20] Source cafepedagogique.net