CIRCONSCRIPTION DE TOUL

Vous êtes ici: Accueil  >  Pédagogie  >  Pédagogie et didactique  >  Education Physique et Sportive  >  Contenus d’enseignement pour les activités aquatiques

Education Physique et Sportive

Contenus d’enseignement pour les activités aquatiques

L’objet de ce document est avant tout de donner des repères simples en ce qui concerne la pratique des activités aquatiques à l’école primaire. Il peut apporter une aide aux différents intervenants pour construire et mettre en œuvre un projet commun d’enseignement, notamment à l’enseignant qui intervient constamment et activement au sein de l’équipe pédagogique.

Les situations proposées s’inscrivent dans une logique mais elles ne sont données qu’à titre d’exemples. La démarche d’apprentissage est essentiellement basée sur une adaptation progressive au milieu aquatique. Elle tente également de mettre en valeur et d’utiliser la variété, la richesse des activités aquatiques et leur intérêt comme objet d’enseignement à l’école. Une présentation en 5 niveaux successifs peut avoir un caractère arbitraire, cependant elle permet de bien montrer l’évolution des problèmes à résoudre.

- Le 1er niveau est pour l’enfant une phase de découverte des qualités, des dimensions du milieu aquatique. Elle présente donc un caractère exploratoire, l’enfant étant confronté à des situations problèmes dont on recherchera non pas la difficulté mais la variété. Les jeux y trouvent une place importante ainsi que les situations aménagées où le matériel utilisé sécurise et permet un minimum d’autonomie.

- Le problème essentiel à résoudre au 2ème niveau est celui de la maîtrise de la respiration aquatique. Elle doit conduire également à l’acquisition d’une bonne position de flottaison ventrale et dorsale qui remet en cause les réflexes habituels d’équilibre et de repérage dans l’espace. Ce processus entraîne parfois des réactions affectives et il convient d’y être attentif et d’aider les enfants à les maîtriser. C’est donc un niveau très important où se mettent en place les bases qui permettront aux enfants d’évoluer en confiance dans le milieu aquatique.

- Le 3ème niveau a pour objectif de donner à l’enfant une autonomie de déplacement. Pour cela, on lui propose d’expérimenter une grande variété d’actions propulsives tant au niveau des membres supérieurs que des membres inférieurs. Ces situations doivent lui permettre de comprendre la relation entre les actions réalisées et les effets obtenus, c’est une phase de structuration. Enfin à ce stade, l’enfant doit être capable de bien maîtriser l’espace aquatique dans toutes ses dimensions, notamment- en profondeur.

- Les acquisitions antérieures permettent d’aborder certaines nages codifiées au 4ème niveau. La démarche utilisée consiste en un apprentissage par intégration. Après avoir défini et mis en place ce qui apparaît comme prioritaire dans une nage donnée, on intégrera progressivement des éléments de complexification. Par ailleurs, l’apprentissage simultané des nages est considéré comme un élément favorisant et non un frein. Enfin, il faut proposer à l’enfant des situations de recherche sur l’efficacité des actions motrices en fonction du but à atteindre, par exemple : nager bien, nager vite, nager longtemps, nager en immersion.

- Le 5ème niveau est celui de la concrétisation de toutes les formes de pratiques aquatiques. On recherchera l’efficacité et on abordera d’autres pratiques aquatiques de façon plus systématique. Le perfectionnement dans les nages doit être poursuivi et il est souhaitable qu’il soit soutenu par un projet propre à l’enfant.

- Télécharger le dossier de l’équipe EPS 44 :
Contenus d’enseignement pour les activités aquatiques

Les documents de cet article