CIRCONSCRIPTION DE TOUL

Vous êtes ici: Accueil  >  Pédagogie >  Pédagogie et didactique >  Pratiques de classes >  Règlement intérieur d’école : du règlement positif à l’échelle de sanctions

Pratiques de classes

Règlement intérieur d’école : du règlement positif à l’échelle de sanctions

" On préfère expliquer , partager, développer des attitudes positives … avant de gronder !
Mais voilà, dans notre espace collectif , l’accueil de la parole, l’expression des sentiments, la valorisation des comportements attendus, la réparation (voir règlement positif ici) n’excluent par le recours à … la sanction. Pour nous, une sanction juste, posée sans colère, mais avec rigueur … dans le cadre d’un règlement connu et compris, a sa valeur éducative".

Sur son site Directeur 90, Sylvain Obholtz publie réflexions et documents sur le règlement intérieur.
Des démarches qui font réfléchir et des documents à adapter à son usage professionnel.


[bleu]Du règlement positif à l’échelle de sanctions[/bleu]

Sanctionner
"Je sais, je sais ! C’est pas une finalité éducative !"

- On préfère expliquer , partager, développer des attitudes positives … avant de gronder !

Mais voilà, dans notre espace collectif , l’accueil de la parole, l’expression des sentiments, la valorisation des comportements attendus, la réparation (voir règlement positif ici) n’excluent par le recours à … la sanction.

Pour nous, une sanction juste, posée sans colère, mais avec rigueur … dans le cadre d’un règlement connu et compris, a sa valeur éducative…

Il faut parfois donner des signaux forts, savoir arrêter des comportements à temps.

- Alors pourquoi réfléchir à une nouvelle échelle de sanction ?

1- Parce ce qu’en parler tous ensemble, c’est mettre de la cohérence et de la stabilité dans les interdits : les enfants ne comprennent pas que ce qui est sanctionné d’un côté, ne le soit pas de l’autre. C’est donc donner l’occasion de parler ensemble de ces questions délicates et d’adopter une posture partagée…

Parce qu’anticiper sur ces questions, institutionnaliser des sanctions, c’est éviter d’agir en réaction sur des bases émotionnelles, de se laisser entraîner dans l’arbitraire et la démesure, c’est chercher à éviter des punitions dictées par la colère

… Je me souviens des 100 lignes de mon fils au milieu de son 1er trimestre de CP alors qu’il savait à peine écrire : "Je ne grimpe pas au poteau à linge de l’école !"

2- Parce que la lisibilité , dans le positif et le négatif, est un instrument d’alliance permettant de chercher ensemble des réponses aux difficultés… Nous pensons important que l’enfant et sa famille puissent aussi comprendre les attendus de l’école, anticiper et collaborer au règlement des problèmes.

3- Parce qu’il arrive que les choses ne se règlent pas… sans sanction !
Avant de les valider ou d’aller plus loin, j’aime confronter nos projets aux regards de mes tweet’amis !

En donnant à voir ce document isolé du projet éducatif global de l’école, on donne l’impression du tout sanction et peut-être une image erronée de notre positionnement sur ces questions. Les réactions ont été nombreuses, questionnantes, positives ou plus réservées, souvent passionnées… Sujet sensible à l’évidence !.

« Trop rigide » , « Ça fait peur ! » pour les uns, approuvé par d’autres sous prétexte qu’une même initiative aurait permis d’améliorer le climat scolaire,… je vous livre ici un document élaboré par un groupe de travail de mon école, en préparation du conseil des maîtres qui réunira tout le monde autour de cette question…

À valider, amender ou… abandonner. Le groupe décidera !

Ne jugez pas ce document sans prendre en compte l’ensemble du projet éducatif que l’on pourra appréhender à travers un document intitulé "Climat scolaire, bilan d’étape". Je sais, je sais, c’est trop demandé et je décourage les contributions…

Pour faire part de vos réactions à l’auteur : REPONDRE

ECHELLE DE SANCTIONS

Dans la même rubrique