Le rêve (atelier d’écriture autour de “Délit de fuite” – 6)

La nuit dernière, mon père et moi avons eu un accident de voiture, nous avons renversé une dame. Mais soit par lâcheté, honte ou par peur mon père ne s’était pas arrêté. J’ai eu un sentiment d’impuissance car je n’arrivais pas à le faire changer d’avis pour qu’il s’arrête. J’eus alors un profond dégout pour mon père. Pourtant je réussis à m’endormir et j’ai alors fait un rêve.
J’étais dans la voiture, juste avant l’accident. Nous venions de percuter la dame mais cette fois mon père s’arrêta. Une fois arrêtés, nous somme allés voir la dame. Elle avait les cheveux bruns et ses yeux étaient fermés. Elle devait mesurer 1m60. Elle portait un T-shirt avec une jupe bleue. Elle gisait sur l’asphalte à côté d’un escargot. Mon père m’a donné son téléphone et m’a dit d’appeler les pompiers. Il est allé voir la femme. Elle respirait encore mais elle était inconsciente. Peu de temps après, elle se réveilla. Elle avait l’air sonné et désorienté. Elle me demanda alors ce qui venait de se passer.Je lui expliquai que mon père était pressé car il devait aller accueillir le plombier. Il roulait donc très vite et la vitesse  a provoqué l’accident. Puis les pompiers arrivèrent avec la police.

C’est à ce moment que je me suis réveillé, j’étais dans la voiture. J’ai regardé par la fenêtre, mon père ne s’était pas arrêté. Peut-être avait-il eu peur d’aller en prison ou de voir la femme qu’il avait renversée. Peu m’importait la raison pour laquelle il ne s’était pas arrêté. Mon père était un salaud.

Axel.S et Loris.J

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour déposer un commentaire.