Archives pour la catégorie CP

Wunderbar 2020

Voici les chants et les danses pour réviser à la maison :

Was machen wir so gern

Reich mir deine Hande

So ein schoner Tag

Compère Lapin CP

Les élèves de CP de Mme SERENNE ont travaillé sur l’histoire de Compère Lapin de Michelle Simousen et de Magali La Huche, selon la méthode NARRAMUS.

Ils ont découvert l’histoire, petit à petit, en découvrant des expressions. Ils ont appris à se mettre à la place des personnages et a joué le rôle de chaque personnage.

Nous avons réalisé une vidéo pour vous montrer leur travail.

FILM 1 : avec la participation de : Amhamed, Elif Rana, Belinay, Irini, Manoël, Akshana, et Gabriel

FILM 2 : avec la participation de : Irini, Anes, Houda, Samin, Nathanael, Manoel et Ismail

BON FILM !

Film 1

 

Film 2 :

 

 

Wunderbar 2019

Jeudi 23 Mai 2019, les élèves de CP ont participé à une rencontre sportive dans le cadre de la semaine « Metz est Wunderbar ».

Pendant toute une période, tous les élèves de CP ont bénéficié d’un module athlétisme en Allemand avec un intervenant extérieur : Mickael BUHR. (que nous remercions pour son investissement)

Ils ont donc appris à comprendre des consignes en allemand tout en pratiquant une activité sportive.

Pour inaugurer cette rencontre, ils ont répété un petit spectacle d’ouverture : Voici le résultat.

 

Les élèves ont ensuite participé à 6 ateliers sportifs. Toutes les consignes étaient en allemand.

Félicitation à la classe de Magguy CURELY qui est arrivée première du classement, suivi de la classe de Céline PETIT et enfin celle de Nathalie WOLFF.

coupe coupe 2

Un goûter a été offert à tout le monde.

L’après-midi, les élèves de CP ont présenté leur spectacle aux élèves de maternelle, au maire de Metz, à plusieurs inspecteurs de l’éducation nationale, à Madame la Rectrice, au directeur de l’université de Lorraine et à des étudiants allemands.

officiel

Les CP écrivent des histoires !

Les élèves de la classe de CP ont inventé des histoires.

Ils les ont illustré puis ils se sont enregistrés. Voici le résultat !

Le travail de Tidjane, Mehdi, Nolan, Ensar et Amine.

 

Voici le travail de Léa, Cennet, David, Muhammed, Esra et Safiyye.

 

Se mettre (et se remettre) à la langue de Goethe (article EST REPUBLICAIN)

allemand josiane

Guten Tag ! » Les enfants ont le sourire. Ils ne sont pas complètement rassurés de se retrouver face à un public, mais fiers de montrer tout ce qu’ils ont appris en allemand. Chants, comptines… Ils se présentent, égrènent chiffres et couleurs…

Depuis fin 2017-début 2018, la cinquantaine d’élèves des deux classes de grande section de la maternelle du groupement scolaire L’école de la Seille découvre l’allemand. « Les enfants intègrent vite. Désormais, nous faisons par exemple tout le rituel du matin en allemand », indiquent les enseignantes, Josiane Chaudeur et Estelle Escapa. Se remettre à la langue de Goethe était moins évident pour elles, qui ne la pratiquaient plus depuis longtemps. « Heureusement, nous avons eu des stages. »

Dans la salle d’activités de la maternelle, face aux élèves, quelques adultes ont pris place. Ce jour-là, très officiellement et à la faveur de la semaine Metz est wunderbar, des représentants de la Ville, de l’Université de Lorraine et de l’Éducation nationale se sont donné rendez-vous pour officialiser un grand projet commun de développement de l’enseignement de l’allemand à Metz. Notamment chez les plus jeunes.

Allemand approfondi et… passionnel

Deux écoles messines sont d’ores et déjà biculturelles : l’élémentaire Gaston-Hoffmann et la maternelle Saint-Maximin. À la rentrée de septembre, leurs camarades de CP de L’école de la Seille (qui fait partie du Réseau d’éducation prioritaire), entreront dans ce dispositif d’enseignement approfondi de l’allemand. Quant à leurs cadets de la maternelle, des étudiants en cursus franco-allemand de l’Université de Lorraine leur proposeront des actions dites de « sensibilisation passionnelle » à l’allemand.

Une dizaine d’autres classes des établissements messins seront elles aussi concernées : à Clair-Matin (Bellecroix), Les Chardonnerets (Metz-Nord), Les Peupliers et Symphonie (Metz-Est), Chemin des Plantes (Metz-Sud) et Jean-Morette (quartier Sainte-Thérèse). Soit plus de 250 élèves. L’objectif étant, au fil des ans, de déployer le dispositif dans les autres écoles de la ville.

« Une vraie chance »

« Il est important de se former aux langues étrangères dès la maternelle. C’est à ces âges-là que les apprentissages sont les plus faciles », assure Antoine Chaleix, Inspecteur d’académie. « Maîtriser l’allemand, surtout dans notre région, est une vraie chance. Un sésame qui pourra ouvrir à ces élèves de nombreuses portes », ajoute Patrick Barthel, directeur du Centre franco-allemand de Lorraine. « L’éducation est une priorité au sein de l’équipe municipale. Ainsi, nous souhaitons offrir encore davantage de matière aux enfants pour qu’ils puissent grandir et s’épanouir », a indiqué Danielle Bori, adjointe en charge de l’éducation.

« Compter jusqu’à 10 ! »

Le spectacle est fini. Les discours aussi. Les enfants sont invités à un goûter. bien mérité. « C’était bien, souffle Esra. Moi, ce que je préfère, c’est chanter en allemand ».

Jordan, lui, aime bien « dire [son] âge dans une autre langue, c’est rigolo ».

Quant à Léa, Léana et Louna, elles « adorent compter jusqu’à 10 ! » Démonstration à l’appui. Elles concluent : « En fait, apprendre l’allemand, ce n’est pas trop difficile. » Wunderbar !

Certains de nos élèves rencontrent des difficultés dans l’apprentissage du français. Et nous avons remarqué que la découverte de l’allemand en a aidé quelques-uns à mieux s’approprier le français

Delphine Lebrun, directrice du groupe scolaire L’école de la Seille.

Sandra CRANÉ (EST REPUBLICAIN)