Ecole élémentaire de Corcieux

D'UNE VENUS A L'AUTRE (par les CM1)

La Vénus d’Arles et la Vénus de Milo
La Vénus d’Arles et la Vénus de Milo

 

 

 

Ces statues représentent la déesse de l’amour : Vénus, pour les Romains, Aphrodite pour les Grecs. Ce sont des sculptures en ronde-bosse : on peut en faire le tour et les observer sous tous les angles, contrairement à un bas-relief. L’une a ses bras, l’autre pas.

La Vénus de Milo a été découverte sans ses bras en 1820 par un paysan grec, alors qu’il cherchait des pierres pour construire un muret. Il a été décidé de la laisser telle quelle.

La Vénus d’Arles, dont on n’a jamais retrouvé les bras, a été découverte 200 ans plus tôt. Mais elle a été restaurée : on a reconstitué ses parties manquantes. On a alors pris le risque de trahir l’œuvre originale en modifiant son sens ou son équilibre.

 

 

 

 

 

 


Que faisait-elle avec ses bras?
Que faisait-elle avec ses bras?

 

Pour montrer qu’une œuvre incomplète peut être interprétée de différentes façons, nous avons imaginé des positions possibles de ses bras.

 

 

 

 

 


La femme nue (Giacometti)
La femme nue (Giacometti)

 

D’autres artistes, à d’autres époques, ont sculpté le bois, le bronze, le métal, … En nous inspirant de Giacometti, nous avons réalisé des statuettes en papier d’aluminium chiffonné.

Nos statuettes en aluminium
Nos statuettes en aluminium

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les élèves de CM1, avec M. PERRIN - 29/11/2010

suivant Texte précédent Texte suivant  suivant