Vous êtes ici : Accueil > La vie de l’école > Leçons > Géographie > La géographie et le travail du géographe
Publié : 15 septembre 2020

La géographie et le travail du géographe

icones_peda Leçon en construction.

LA GÉOGRAPHIE ET LE TRAVAIL DU GÉOGRAPHE

Qu’est-ce que la géographie ?

Le mot « géographie » est très ancien. Il vient des mots grecs
- Géo qui désigne la Terre
- Graphie qui signifie « écrire » ou « décrire ».

La géographie est donc la science qui décrit la Terre.

En faisant de la géographie, tu vas étudier les caractéristiques de la Terre comme son relief, son climat ou ses paysages. C’est la géographie physique.
Tu vas aussi étudier les populations qui vivent sur la Terre et la façon dont les hommes aménagent leur environnement. C’est la géographie humaine.
Enfin, tu vas étudier le travail des hommes et ce qu’ils produisent. C’est la géographie économique.
Celui qui étudie la géographie s’appelle le géographe.
C’est un homme de terrain.
Il observe la Terre et ses habitants, prend des mesures et récolte des informations.
Le géographe étudie et analyse des documents comme des photographies, des cartes ou des graphiques.
À son tour, le géographe rend compte de son travail en produisant des documents. Ils permettront aux hommes de mieux comprendre l’espace dans lequel ils vivent.

Lire et représenter un paysage

Autour de nous, ou sur des photographies, nous pouvons observer des paysages très différents, comme des paysages de campagne, de montagne ou de ville. Quand on observe une photographie de paysage, il faut se demander où elle a été prise et en quelle saison. Les différentes parties d’un paysage s’appellent des plans. La partie la plus proche du photographe est donc le premier plan. Le ciel se trouve souvent à l’arrière-plan.
Pour représenter un paysage en dessin, il faut reproduire les différents plans, puis établir une légende qui précise ce que les couleurs signifient.

JPEG - 180.4 ko
JPEG - 127.7 ko
JPEG - 58.4 ko

Lire une carte

Pour étudier un paysage, on peut le représenter vu du ciel. Cette représentation à plat s’appelle une carte. Pour la réaliser, on s’appuie sur des photographies prises par des avions ou par des satellites. En plus du dessin, plusieurs informations doivent figurer sur une carte. Le titre, d’abord, donne des renseignements sur le contenu de la carte. La légende donne la signification des couleurs et des symboles utilisés, ainsi que la direction. La direction du Nord permet de s’orienter. Enfin, il ne faut pas oublier l’échelle elle indique la taille réelle de ce qui est représenté sur la carte.

JPEG - 206.3 ko
photographie aérienne 2018
JPEG - 164.9 ko
carte IGN 2019
JPEG - 185.5 ko
Carte d’état major (1820-1866)
JPEG - 154.7 ko
Carte de CASSINI (1825-1866)
JPEG - 211.4 ko
carte IGN "classique"
JPEG - 282.5 ko
carte IGN 1950

Utiliser un document statistique simple

L’étude de la géographie oblige parfois à analyser de longs tableaux de nombres. Mais ces suites de chiffres sont souvent difficiles à lire. Alors, pour mieux comprendre et pour faciliter les comparaisons, on préfère présenter les données sous forme de graphique. C’est un dessin qui représente des nombres.
On appelle aussi ces dessins : des diagrammes.
li existe trois grands types de diagrammes.
Les diagrammes en barres ou en bâtons permettent de comparer facilement des nombres. Les diagrammes circulaires, qu’on appelle aussi camemberts, permettent de mieux visualiser une répartition de quantités. Les courbes aident à visualiser une évolution au cours du temps.

JPEG - 115 ko

Les représentations de la Terre et le vocabulaire associé

Pour étudier la Terre, les hommes ont cherché à la représenter. Le globe terrestre est la représentation la plus fidèle, mais il ne permet pas d’observer toutes les faces de la Terre à la fois. Pour cela, on utilise une représentation à plat qu’on appelle planisphère. Pour mieux se repérer, les hommes ont imaginé des lignes à la surface de la Terre qui n’existent que sur les cartes. La première partage le globe en deux hémisphères. Elle s’appelle : l’équateur. De chaque côté de cette ligne sont tracés 90 parallèles. Les zones chaudes sont délimitées par les tropiques, et les zones froides par les cercles polaires. Les lignes verticales s’appellent des méridiens. Le méridien origine passe par une quartier de Londres : Greenwich. La France est située au croisement de ce méridien et du 45e parallèle.