Inspection académique

Le mot des inspecteurs

“Tout le monde n’a pas le même chemin à emprunter pour accéder au CDI. Inscrire son action pédagogique dans le cadre des parcours d’élèves nécessite donc d’engager par écrit une réflexion sur leurs besoins. L’habitude encore fort répandue d’enseigner la même chose de la même manière à tout le monde et de souffrir en retour de l’inadaptation des élèves aux modalités du cours rend aléatoire la construction d’une véritable politique documentaire. Éveiller la conscience des jeunes et pas seulement des mieux munis, ouvrir leurs horizons culturels sont de vains mots si l’on ne s’enquiert pas de la réalité des besoins de chacun.

Enseigner n’a pas tout à fait le même sens selon les territoires d’exercice, dans la mesure où les élèves ne progressent pas partout en usant des mêmes leviers. Chaque établissement a sa problématique spécifique, ses caractéristiques, son histoire, son public, ses pratiques, ses ambitions et ses besoins. Il y a des établissements où l’accès à la culture est fondamental puisqu’à la maison, elle fait cruellement défaut, d’autres où c’est l’orientation qui manque d’ambition ou d’imagination, d’autres enfin où les tensions sont telles que l’implication des jeunes dans des projets s’impose.”

                                                  

M. Bossu Claude                               M. Vergès Pierre-Jean                     M. Wavelet Jean-Michel