Collège René CASSIN de GUENANGE

Club Japon : les bases de l’écriture japonaise

…et une vidéo sur les nombres.

jeudi 20 décembre 2018 par M Pernigotto

Il existe 3 types d’écritures en japonais : les "kanji", les "hiragana" et les "katakana".

Ces trois types d’écritures ne sont pas à usage séparé, bien au contraire : ils s’utilisent ensemble, au sein d’une même phrase.

Les "Kanji" (idéogrammes originaires de Chine), ont chacun une signification particulière, alors que les "hiragana" et les "katakana" représentent uniquement des sons.

1) Les Kanji (idéogrammes chinois) :

Les Kanji sont des signes représentatifs d’un objet ou d’une idée.

- Comment sont nés certains Kanji représentatifs d’un objet ?

PNG - 33.3 ko

- Comment des kanji sont combinés pour former des mots :

PNG - 29.9 ko
kanji 02

2) Les « HIRAGANA » :

Les « Hiragana » forment un peu l’alphabet japonais.-Il existe 46 formes de base dans le japonais moderne avec lesquels vous pouvez transcrire n’importe quel son japonais sans ambiguïté. Chaque forme est en effet une syllabe (ku, fu, mi, etc.) de la langue.

Exemples :

PNG - 4.7 ko
ex hiragana

On les reconnait très facilement par leur aspect arrondi. Voici une petite vidéo "enfantine" mais ô combien efficace pour s’entraîner à la prononciation :

3) Les « KATAKANA » :

Les Katakana sont très proches des Hiragana car ils constituent aussi une sorte d’alphabet japonais. A chaque Hiragana correspond un Katakana. On ne les utilise toutefois pas du tout de la même manière que les Hiragana :

- si le mot est d’origine étrangère
- si le mot est une onomatopée. Ex : ワンワン (wanwan = aboiement de chien)

Exemples :

PNG - 4.2 ko
ex katakana

On les reconnait très facilement par leur aspect anguleux.

4) Complément sur les « Kanji »

Les Kanji sont très nombreux et constituent une des difficultés de la langue japonaise. De plus, chaque Kanji peut se lire de différentes manières selon le mot qu’il compose.

En fin de scolarité, un Japonais connaît environ 2000 Kanji. Un adulte en connaît environ 3000 à 4000. Un professeur de littérature peut en connaître jusqu’à 7000 ! Pour chaque Kanji, il faut connaître :

- l’ordre des traits (comment dessiner le Kanji)
- ses différentes prononciations
- ses significations

Il arrive souvent qu’à côté d’un Kanji, sa prononciation soit donnée sous forme de petits Hiragana. C’est très fréquent dans les textes à destination des enfants. Ces petits indicateurs de lecture sont appelés des Furigana.

5) Au boulot !

Les premiers signes à apprendre sont les "hiragana", qui structurent les phrases japonaises. Sans eux, on ne peut pas comprendre le sens d’une phrase. Ils servent aussi à lire les furiganas pour prononcer les "kanji". Ils sont donc indispensables !

Voici un tableau original avec les 46 signes de base (sans les différentes déclinaisons). Ce tableau permet également d’apprendre un peu de vocabulaire.

PNG - 680.6 ko
hiragana liste

6) Logiciel gratuit d’apprentissage : le robot "ANKI"

Il est disponible à cette adresse : http://ankisrs.net/ On peut l’installer sur n’importe quelle plateforme PC/Mac/tablette/smartphone etc).

Ce petit logiciel contient un algorithme qui lui permet de vous poser des questions sur votre apprentissage (liste de vocabulaire, liste de symboles japonais…), en tenant compte de vos réponses : si vous vous trompez sur un élément, il vous le redemandera plus souvent, jusqu’à ce que vous le mémorisiez. Il utilise l’algorithme SM2 pour "SuperMemo".

PNG - 28 ko
anki

Lorsqu’on affiche la réponse, on vérifie si l’on s’est trompé ou non, et l’on doit alors cliquer sur l’un des boutons proposés : "à revoir", "correct" ou "facile". Selon votre choix, ANKI établit un rythme de révision pour les prochains jours.

10 minutes par jour suffisent bien souvent à mémoriser une liste. A condition de l’utiliser TOUS LES JOURS.

Anki dispose, sur inscription, d’une sauvegarde de son apprentissage en ligne. À la suite de cette sauvegarde, il permet la poursuite de son apprentissage sur de nombreux supports (navigateurs web, smartphones…).

On peut créer ses propres "cartes à mémoriser" également.

IMPORTANT : il faut régler le nombre de nouvelles cartes à mémoriser chaque jour : selon vos capacités et votre temps disponible, vous pouvez régler ce nombre à 1, 3, 5, 20 ou autant que vous voulez par jours.

Voici le fichier contenant les "hiragana", avec la prononciation orale également :

Zip - 778.7 ko
Hiragana_With_Audio

De nombreuses listes de cartes sont disponibles sur internet !

Bonus : les chiffres


Accueil des actualités | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 714353

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Activités Péri-éducatives  Suivre la vie du site Club Japon   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2n + ALTERNATIVES

Creative Commons License