Le monde rentre au Collège

L’exposition d’art contemporain « Les contours du monde » est visible dans la galerie de l’établissement, installée dans la salle polyvalente. Une quinzaine d’œuvres sur le thème de la cartographie est exposée. « Il y a des cartes plus classiques mais aussi une vidéo et une œuvre à protocole. C’est-à-dire que l’on achète l’idée et que l’on respecte le protocole dicté par l’artiste pour la mise en scène de l’œuvre », explique Sébastien Champion, professeur d’arts plastiques de l’établissement et responsable de la galerie. Il ajoute: « Le but est de faire rentrer des œuvres dans les établissements scolaires grâce à des structures culturelles qui nous les prêtent. Nous choisissons les thèmes en fonction des programmes scolaires. Cette exposition résonne avec la notion d’espace étudiée en troisième. »

Visite sur rendez-vous

« Au ministère nous essayons de mettre en place cette année un parcours artistique et culturel au sein des établissements scolaires. C’est l’affaire de tous les enseignants, pas seulement des professeurs d’arts plastiques ou de musique. Il faut que l’ approche soit pluridisciplinaire », indique Sophie Renaudin, Inspectrice Pédagogique Régionale d’Arts Plastiques. Actuellement sur l’académie, une douzaine d’espaces « Rencontre avec l’art » sont installés dans des établissements, dont trois en Meuse: un à Verdun, un à Bar-le-Duc et le dernier est en train d’être finalisé à Saint-Mihiel.

Dans la galerie de Bar-le-Duc, trois temps forts se succèdent tous les ans depuis son ouverture. Une exposition thématique est d’abord proposée, puis un artiste est mis à l’honneur avant de laisser la place aux compositions des collégiens.

Pour cette exposition intitulée « Contours du monde », c’est le Fonds Régional d’Art Contemporain (FRAC) de Lorraine qui prête les œuvres. « Nos collections servent à sensibiliser le public au niveau régional. Nous avons proposé dans le cadre de notre nouveau partenariat avec cet établissement scolaire, plusieurs thèmes possibles et c’est celui de la cartographie qui a été retenu », indiquent Émeline Coulon, chargée de collection, et Lucia Demuro, chargée de médiation pour le FRAC.

L’exposition, en plus d’être ouverte aux scolaires, est visible par le public sur rendez-vous. Il suffit de prendre contact avec l’établissement.

Aurore Gandelin, L’Est Républicain, nov. 2013.

Pour commenter

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués par un *