clgcdg_bdnsplick_087 clgcdg_bdnsplick_197 clgcdg_bdnsplick_120 clgcdg_bdnsplick_119 clgcdg_bdnsplick_121 clgcdg_bdnsplick_105 clgcdg_bdnsplick_077 clgcdg_bdnsplick_228 clgcdg_bdnsplick_188 clgcdg_bdnsplick_122 clgcdg_bdnsplick_204 clgcdg_bdnsplick_181 clgcdg_bdnsplick_151 clgcdg_bdnsplick_154 clgcdg_bdnsplick_145 clgcdg_bdnsplick_082 clgcdg_bdnsplick_227 clgcdg_bdnsplick_149 clgcdg_bdnsplick_210 clgcdg_bdnsplick_133 clgcdg_bdnsplick_168
clgcdg_bdnsplick_066 clgcdg_bdnsplick_065 clgcdg_bdnsplick_156 clgcdg_bdnsplick_176 clgcdg_bdnsplick_076 clgcdg_bdnsplick_064 clgcdg_bdnsplick_123 clgcdg_bdnsplick_180 clgcdg_bdnsplick_165 clgcdg_bdnsplick_067 clgcdg_bdnsplick_116 clgcdg_bdnsplick_099 clgcdg_bdnsplick_189 clgcdg_bdnsplick_074 clgcdg_bdnsplick_220 clgcdg_bdnsplick_131 clgcdg_bdnsplick_110 clgcdg_bdnsplick_171 clgcdg_bdnsplick_195 clgcdg_bdnsplick_090 clgcdg_bdnsplick_201
Collège Charles de Gaulle - 57 FAMECK
60, av. Jean Mermoz - 57290 FAMECK // tél : 03 87 17 95 43 - fax : 03 87 17 95 48
Accueil - Enseignement - Les bonnes pages...

C’est l’hiver, vous êtes triste. - 2

Français : les bonnes pages...
Publié le mardi 3 février 2009 -

Cet article a reçu 370 visites depuis sa mise en ligne.

Sujet :

C’est l’hiver, vous êtes triste. Pour vous consoler, vous invoquez des souvenirs de l’été. Comme dans le texte, vous signalerez le surgissement d’un nouveau souvenir par une expression que vous répéterez, vous terminerez chaque évocation par une phrase qui vous rend au présent (exemple : le vent froid hurle à mes oreilles, le froid pénètre mon âme…). Vous veillerez dans l’évocation de l’été à rendre compte des sensations agréables et des sentiments associés à cette saison.

Rédaction :

Je suis allongée dans mon lit tout froid avec deux couvertures, à regarder cette mauvaise pluie d’hiver s’écraser contre mes vitres, et à m’ennuyer car je suis seule ; sans musique, sans rire, sans joie... je me souviens insatiablement.

Dimanche 21 juillet ! Une magnifique journée d’été qui s’annonce. Exceptionnellement, étant bonne cavalière, on m’a demandé d’emmener deux enfants handicapés et totalement désespérés en balade dans la forêt ; à cheval. Évidemment, je monte mon super cheval et les deux enfants montent deux petits poneys très sympathiques avec des selles
spéciales pour éviter la chute. J’ai froid et je suis triste. Je pars en balade suivie des enfants et je remarque un petit sourire sur le visage de chacun. Ils semblent émerveillés par cette si grande forêt ; d’un vert si scintillant, comme leurs yeux. J’ai froid et je suis triste. Il fait chaud, j’ai chaud et je suis bien perchée sur mon cheval, et plus la balade avance, plus je sens une joie et un espoir naître chez chacun. Je leur parle, leur pose des questions et le sourire me vient naturellement à voir ces deux
jeunes personnes handicapées me sourire aussi. J’ai froid et je suis triste. La balade se termine, les accompagnateurs sont assez angoissés et attendent impatiemment l’arrivée des enfants. Ils ont un sourire incroyable, commencent à prendre confiance et l’espoir leur vient. L’espoir de pouvoir faire des choses, du sport...malgré leur handicap. Ils me remercient avant de partir et je les vois, dans la voiture, des yeux scintillants et le sourire jusqu’aux oreilles. Je pense que je dois être pareille, c’est vrai que j’adore les enfants et que de les voir envahie par un petit soupçon de gaieté me rend vraiment heureuse.

C’est ce jour qui m’a prouvé beaucoup de choses. Ce n’est pas grand chose mais quand ils sont malades et qu’ils me sourient, je suis bien. J’ai froid et je suis triste.

Chloé I . 3D



Retour en haut de page Retour en haut de page
Plan du site Rédacteur, pour Se connecter
C'est quoi SPIP ? SPIP 3.2.3 [24211] - Squelette de base SPIP-Epona, sous licence : GPL, modifié pour 0573269U par : GF
Collège Charles de Gaulle - 60, av. Jean Mermoz - 57290 FAMECK // tél : 03 87 17 95 43 - fax : 03 87 17 95 48