clgcdg_bdnsplick_071 clgcdg_bdnsplick_147 clgcdg_bdnsplick_066 clgcdg_bdnsplick_162 clgcdg_bdnsplick_171 clgcdg_bdnsplick_219 clgcdg_bdnsplick_084 clgcdg_bdnsplick_155 clgcdg_bdnsplick_142 clgcdg_bdnsplick_200 clgcdg_bdnsplick_164 clgcdg_bdnsplick_072 clgcdg_bdnsplick_104 clgcdg_bdnsplick_161 clgcdg_bdnsplick_183 clgcdg_bdnsplick_180 clgcdg_bdnsplick_210 clgcdg_bdnsplick_091 clgcdg_bdnsplick_158 clgcdg_bdnsplick_085 clgcdg_bdnsplick_107
clgcdg_bdnsplick_081 clgcdg_bdnsplick_092 clgcdg_bdnsplick_106 clgcdg_bdnsplick_133 clgcdg_bdnsplick_153 clgcdg_bdnsplick_063 clgcdg_bdnsplick_197 clgcdg_bdnsplick_186 clgcdg_bdnsplick_150 clgcdg_bdnsplick_134 clgcdg_bdnsplick_103 clgcdg_bdnsplick_199 clgcdg_bdnsplick_132 clgcdg_bdnsplick_141 clgcdg_bdnsplick_224 clgcdg_bdnsplick_119 clgcdg_bdnsplick_166 clgcdg_bdnsplick_190 clgcdg_bdnsplick_182 clgcdg_bdnsplick_217 clgcdg_bdnsplick_139
Collège Charles de Gaulle - 57 FAMECK
60, av. Jean Mermoz - 57290 FAMECK // tél : 03 87 17 95 43 - fax : 03 87 17 95 48
Accueil - Enseignement - Découverte professionnelle - DP3 2010-2011

Découverte du métier : Projectionniste

Publié le vendredi 24 septembre 2010 -

Cet article a reçu 158 visites depuis sa mise en ligne.

Nature du travail :

Il vérifie l’état de la copie du film et consigne les éventuels défauts sur la fiche.
Vient ensuite la phase de montage : les bobines des films, des publicités et des bandes-annonces sont chargées dans les projecteurs.
Pendant la projection, l’opérateur s’assure que tout se passe bien et procède, le cas échéant, à des réglages de l’image et du son.

Conditions de travail :

Il travaille dans les salles de cinéma commerciales. Ces dernières appartiennent à des circuits (Gaumont, Pathé, Kinépolis...) ou à des exploitants indépendants.
Il est également possible d’exercer ce métier dans un musée, une cinémathèque, une association culturelle.

Vie professionnelle :

Le projectionniste est un technicien spécialisé et recherché. Moins de 100 diplômés arrivent, chaque année, sur le marché du travail.
Or, la multiplication des complexes cinématographiques crée de nouveaux besoins. Il y a donc des places à prendre...

Rémunération :

De 1280 à 2000 euros brut par mois.

Compétences :

Il possède des connaissances de base en physique, chimie, optique et électronique.
Il se tient informé de l’évolution des techniques et suit régulièrement des stages de perfectionnement.
Il s’intéresse au numérique, même si cette technologie est encores fort peu utilisée au stade de la projection (matériel trop coûteux).

Accés au métier :

Le CAP opérateur projectionniste de cinéma est obligatoire pour exercer.



Retour en haut de page Retour en haut de page
Plan du site Rédacteur, pour Se connecter
C'est quoi SPIP ? SPIP 3.2.3 [24211] - Squelette de base SPIP-Epona, sous licence : GPL, modifié pour 0573269U par : GF
Collège Charles de Gaulle - 60, av. Jean Mermoz - 57290 FAMECK // tél : 03 87 17 95 43 - fax : 03 87 17 95 48