clgcdg_bdnsplick_118 clgcdg_bdnsplick_172 clgcdg_bdnsplick_065 clgcdg_bdnsplick_105 clgcdg_bdnsplick_170 clgcdg_bdnsplick_152 clgcdg_bdnsplick_231 clgcdg_bdnsplick_207 clgcdg_bdnsplick_114 clgcdg_bdnsplick_221 clgcdg_bdnsplick_130 clgcdg_bdnsplick_162 clgcdg_bdnsplick_131 clgcdg_bdnsplick_227 clgcdg_bdnsplick_135 clgcdg_bdnsplick_223 clgcdg_bdnsplick_071 clgcdg_bdnsplick_197 clgcdg_bdnsplick_211 clgcdg_bdnsplick_113 clgcdg_bdnsplick_201
clgcdg_bdnsplick_184 clgcdg_bdnsplick_203 clgcdg_bdnsplick_126 clgcdg_bdnsplick_215 clgcdg_bdnsplick_072 clgcdg_bdnsplick_143 clgcdg_bdnsplick_194 clgcdg_bdnsplick_155 clgcdg_bdnsplick_165 clgcdg_bdnsplick_156 clgcdg_bdnsplick_138 clgcdg_bdnsplick_163 clgcdg_bdnsplick_160 clgcdg_bdnsplick_230 clgcdg_bdnsplick_210 clgcdg_bdnsplick_208 clgcdg_bdnsplick_102 clgcdg_bdnsplick_154 clgcdg_bdnsplick_132 clgcdg_bdnsplick_228 clgcdg_bdnsplick_222
Collège Charles de Gaulle - 57 FAMECK
60, av. Jean Mermoz - 57290 FAMECK // tél : 03 87 17 95 43 - fax : 03 87 17 95 48
Accueil - Enseignement - Les bonnes pages...

Une traversée angoissante

Publié le jeudi 17 décembre 2009 -

Cet article a reçu 286 visites depuis sa mise en ligne.

par Pauline F. 4e E

Ce soir-là était le soir d’Halloween. Mon amie Laetitia et moi avions organisé une soirée spéciale frousse, c’était super. D’habitude j’aime bien faire la maline et dire que je n’ai peur de rien mais …

Après avoir dit au revoir à mes amis, je me rendis compte que j’étais en retard, or ma maison se trouve à l’autre bout du parc. Si j’en fais le tour, il me faut au moins trente minutes de trajet, alors qu’en passant par le parc, il me faut 10 minutes.

Je pris ma décision, je passerais par le parc.

Mais alors que j’allais franchir le seuil du gigantesque portail, je me figeai, j’étais envahie par la peur. "Allez, un peu de courage, je ne suis pas une froussarde,"me dis-je tandis qu’un éclair éclatait dans le ciel lugubre, qui me glaça le sang.

Une fois à l’intérieur je me dis : "Les lumières sont encore allumées, je n’ai rien à craindre." J’avais parlé trop tôt. Au même moment tous les lampadaires s’éteignirent et le parc plongea dans l’obscurité. Je marchais plus lentement qu’un escargot, j’entendais des grincements, je tremblais de tout mon corps. Mais ce n’était qu’une balançoire poussée par le vent glacial.

Dans le parc il y avait un immense château, un jeu pour les enfants, dans la nuit ses tours faisaient penser à un manoir hanté. La lumière d’un éclair fit tout à coup apparaître une ombre. Je me mis à hurler jusqu’à ce que je me rende compte que ce n’était qu’un arbre.

Je poussai un soupir de soulagement et je me retournai : un morceau de feuille, trempée et déchirée, m’atterrit en pleine figure. On pouvait y lire "ton amie et morte, ton tour est arrivé." Je poussai un cri d’horreur. J’étais paralysée. Je ne pouvais plus faire un pas, je me mis à pleurer quand j’aperçus en bas de la feuille un numéro de page. Ce n’était rien d’autre qu’un extrait de livre.

J’aperçus enfin la sortie et aussi ma maison. Je me précipitai. Mes parents me passèrent un bon savon et je fus punie de sortie jusqu’à nouvel ordre. Mais bon, qu’importe, j’étais rentrée saine et sauve et de toute façon je ne risquais plus d’avoir envie de sortir dehors le soir très tard avant un bon moment.



Retour en haut de page Retour en haut de page
Plan du site Rédacteur, pour Se connecter
C'est quoi SPIP ? SPIP 3.2.3 [24211] - Squelette de base SPIP-Epona, sous licence : GPL, modifié pour 0573269U par : GF
Collège Charles de Gaulle - 60, av. Jean Mermoz - 57290 FAMECK // tél : 03 87 17 95 43 - fax : 03 87 17 95 48