clgcdg_bdnsplick_223 clgcdg_bdnsplick_136 clgcdg_bdnsplick_089 clgcdg_bdnsplick_061 clgcdg_bdnsplick_076 clgcdg_bdnsplick_194 clgcdg_bdnsplick_192 clgcdg_bdnsplick_213 clgcdg_bdnsplick_214 clgcdg_bdnsplick_098 clgcdg_bdnsplick_156 clgcdg_bdnsplick_090 clgcdg_bdnsplick_113 clgcdg_bdnsplick_140 clgcdg_bdnsplick_215 clgcdg_bdnsplick_132 clgcdg_bdnsplick_231 clgcdg_bdnsplick_134 clgcdg_bdnsplick_141 clgcdg_bdnsplick_067 clgcdg_bdnsplick_121
clgcdg_bdnsplick_206 clgcdg_bdnsplick_162 clgcdg_bdnsplick_148 clgcdg_bdnsplick_144 clgcdg_bdnsplick_179 clgcdg_bdnsplick_158 clgcdg_bdnsplick_107 clgcdg_bdnsplick_210 clgcdg_bdnsplick_124 clgcdg_bdnsplick_131 clgcdg_bdnsplick_186 clgcdg_bdnsplick_152 clgcdg_bdnsplick_205 clgcdg_bdnsplick_208 clgcdg_bdnsplick_123 clgcdg_bdnsplick_146 clgcdg_bdnsplick_087 clgcdg_bdnsplick_193 clgcdg_bdnsplick_102 clgcdg_bdnsplick_084 clgcdg_bdnsplick_094
Collège Charles de Gaulle - 57 FAMECK
60, av. Jean Mermoz - 57290 FAMECK // tél : 03 87 17 95 43 - fax : 03 87 17 95 48
Accueil - Enseignement - Les bonnes pages...

METAMORPHOSE ... ENCORE

Nesrine ... féline ...
Publié le jeudi 25 juin 2009 -

Cet article a reçu 106 visites depuis sa mise en ligne.

Ce matin-là, c’était un dimanche matin, je me levai tôt, malgré la possibilité de faire un grasse matinée. Peut-être à cause de l’habitude que j’ai de me lever tôt en semaine.

Je sortis de mon lit et tombai à terre, heureusement, je tombai … sur mes pattes. Mes pattes ? « Je dois rêver, je suis peut-être mal réveillée... » Mais le problème, c’est que je me sens très petite. « J’ai peut-être rapetissé durant la nuit... »

Je m’étirai tel un chat et me dirigeai vers la salle de bain. « Décidément, la maison est géante !! Je dois peut-être encore rêver... » Je m’approchai du miroir et vis un chat à ma place. « Ah !!! » Je me cachai derrière la porte et ressortis de ma cachette. Je m’approchai à nouveau très lentement.

Je me regarde à nouveau. Je suis bel et bien un chat. Avec un pelage de couleur noir ébène et un petit ruban rose autour du cou. Je poussai un petit cri, mais un miaulement sortit. C’est pour ça que je me sentais très petite !

Heureusement pour moi, ma mère n’était pas là, donc elle ne pouvait pas me voir ainsi car elle m’aurait expulsée sans retenue, pensant que j’étais un chat de gouttière. J’allai dans la cuisine et attrapai le paquet de croquettes de mon chat, Misa. Il était à portée de tous, même d’un nouveau né. Je ne savais pas que c’était aussi bon ! Aujourd’hui je comprends mieux pourquoi elle aime tant ça !

Je sortis de la maison et partis explorer la rue. Un petit garçon qui passait avec sa mère me vit et alla vers moi. Il me caressa, ce que j’appréciai mais il commença à me tirer les moustaches. « Aïe ! ». Je sortis mes griffes pour lui montrer que je n’aimais pas ça. Il s’enfuit chez sa mère et je poursuivis ma route. J’allai dans le parc où j’ai l’habitude d’aller quand je n’ai rien à faire. Je vis une petite bande de chats de gouttière arriver, d’un air contrarié, voire agressif. Je compris le sens de leurs miaulements et je préférai me sauver en les voyant sortir leurs griffes. Je grimpai dans un arbre et vis un papillon. Je commençai à jouer avec lui en essayant de l’attraper. Malheureusement, je tombai ... sur mes pattes. Je marchai solitaire vers mon domicile.

Je rencontrai plusieurs chats en chemin. Ils avaient l’air plus amical que ceux rencontrés plus tôt. Ils me firent comprendre que je pouvais jouer avec eux. J’acceptai en miaulant joyeusement. On joua au « « chat et à la souris », avec une pelote de laine, à « gros minet » avec un petit rossignol qui passait par là, sans lui faire de mal, bien évidemment. Et encore d’autres jeux tout aussi amusants : chat perché, chat botté, chien et chat, chat balabala...

Le soleil commençait à se coucher, alors, je partis subitement. Je rentrai discrètement chez moi, car ma mère était rentrée plus tôt que prévu. Je me glissai dans mon lit, quand ma mère entra dans la chambre.

« Il est 7 h, ma chatte, tu dois te lever, le collège n’attend pas... » Mon horloge affichait 7h04 et tout ce que je viens de conter n’était qu’un rêve.

Nesrine B. 4 E



Retour en haut de page Retour en haut de page
Plan du site Rédacteur, pour Se connecter
C'est quoi SPIP ? SPIP 3.2.3 [24211] - Squelette de base SPIP-Epona, sous licence : GPL, modifié pour 0573269U par : GF
Collège Charles de Gaulle - 60, av. Jean Mermoz - 57290 FAMECK // tél : 03 87 17 95 43 - fax : 03 87 17 95 48