Ecole de Tréveray : les officiers américains

mercredi 12 juillet 2017
par  Frédéric Vast
popularité : 12%

Quand elle arrive en France en 1917, l’armée américaine déploie des soldats qui ne sont pas entraînés à la guerre telle qu’on la fait en Europe. Ils prennent beaucoup de temps à s’entraîner, encadrés par des officiers dont certains vont devenir célèbres.

GEORGE PATTON :

George Patton est né le 11 novembre 1885 à San Marino en Californie. Il étudie à l'institut militaire de Virginie et en 1912, il participe aux jeux olympiques. A l'entrée en guerre des Américains en 1917, il est envoyé en France et prend part aux combats, notamment en Meuse. Il commande les chars américains, des Renault FT, durant la bataille de Saint-Mihiel en 1918, puis il participe aux combats de l’Argonne où il est blessé. Il meurt après un accident de voiture le 21 décembre 1945 à l'hôpital de Heidelberg (Allemagne).

LE GÉNÉRAL PERSHING :

Son surnom est Black Jack. La famille Pershing est d'origine Alsacienne. Il est né le 13 septembre 1860 dans le Missouri à Laclede dans la petite maison de ses parents et il meurt le 15 juillet 1948 à l'hôpital de Walter Reed à Washington. Il est le seul général, avec Georges Washington, à avoir obtenu le grade de «General of the Armies». C'est un personnage important de la Première Guerre Mondiale : il a commandé «l'American Expeditionary Force». Pershing débarque à Boulogne le 13 juin 1917. Il connait ses premiers combats en France en mars 1918. Il participe aux bataillex du bois de Belleau, de Saint Mihiel et aux offensives Meuse-Argonne. Il libère le Saillant de Saint-Mihiel avec ses troupes et les troupes françaises.

THÉODORE ROOSEVELT JR :

Theodore Roosevelt junior est le fils du 26ème président des États-Unis Théodore Roosevelt. Commandant du 26ème régiment d'infanterie intégré à la Première Division, il prend part à de nombreuses batailles. Il est blessé à la bataille de Château-Thierry (1918). Il reçoit la Distinguished Service Cross (États-Unis), la Silver Star et est introduit chevalier de la Légion d'honneur le 16 mars 1919 juste avant son retour aux États-Unis.

Source : Wikimedia

Le président Théodore Roosevelt était surnommé «Teddy». En souvenir d’une aventure de chasse, de petits ours en peluche ont été surnommés Teddy Bear.