Raymond Poincaré et Le « Clos », par l’école de Sampigny.

mercredi 17 juin 2015
par  Frédéric Vast
popularité : 9%

(Photos Collections départementales des Musées de la Meuse, Musée Barrois, Bar-le-Duc.)

Raymond Poincaré choisit de venir à Sampigny car sa mère possède une maison dans ce village. Elle lui donne cette maison en 1897, mais il n’aime pas que ses voisins puissent voir ce qu’il fait. Il décide alors de faire construire une nouvelle résidence dans un grand jardin qui appartient à maître Gallois, notaire à Sampigny en 1906. Cette propriété s’appelle « Le Clos » car elle est clôturée entièrement. La construction est terminée en 1913. Depuis lors, chaque été, le président vient au « Clos » avec sa femme Henriette. Dès les premières semaines de la guerre, le château est bombardé par l’artillerie allemande. Raymond Poincaré fait réparer sa demeure après la guerre. Il vit surtout « au Clos » à la fin de sa vie. Dans son testament, il écrit que, après sa mort (en 1934), « le Clos » doit devenir un orphelinat de garçons. L’orphelinat est créé en 1947 et fonctionne jusqu’en 1981. Le Clos est actuellement le Musée Raymond Poincaré qu’il est possible de visiter ainsi que le jardin.

Raymond Poincaré est né le 20 août 1860 à Bar-le-Duc. Après des études de droit, il devient avocat en 1879. En 1904, il épouse Henriette Benucci, mais ils n’auront pas d’enfant. Raymond Poincaré aime beaucoup les livres et il en écrira lui-même. En 1909, il est élu à l’Académie Française (on peut voir son habit d’académicien au musée de Sampigny). Il se lance ensuite dans une carrière politique. Il est élu Président de la République de 1913 à 1920. Durant la guerre, il va régulièrement soutenir les soldats français sur l e front bien que cela soit dangereux. Il meurt à Paris en 1934 et est enterré à Nubécourt, dans la Meuse. Son épouse sera enterrée à côté de lui en 1943.

JPEG - 100.2 ko

Raymond Poincaré est avec son père. Il porte une robe car à l’époque les petits garçons portaient des robes. On voit un chien. Il y a beaucoup de chiens sur les photos de Raymond Poincaré car il les aimait beaucoup.

JPEG - 160.1 ko

C’est la maison natale de Raymond Poincaré. Il est né à Bar-le-Duc le 20 août 1860. Son père était ingénieur et s’appelait Nicolas, dit Antony Poincaré ; sa mère s’appelait Nanine Marie Ficatier.

JPEG - 59.2 ko

Raymond Poincaré est au service militaire. Il a des épaulettes sur sa veste. Il a un képi dans la main gauche. Le numéro 26 sur le col est le numéro de son régiment.

JPEG - 99.4 ko

En 1880, Raymond Poincaré devient avocat à Paris. Ici, il a des cheveux blancs. Il est très sérieux. Il porte le bouc. Il est pressé. Raymond Poincaré porte une robe d’avocat. Il a dans la main gauche une toque. Il a une cravate blanche d’avocat. Ses chaussures sont bien cirées.

JPEG - 139.6 ko

Ici, Raymond Poincaré porte son uni-forme d’académicien. Il a été élu en 1909 à l’Académie Française. Il a une veste avec des boutons et des brode-ries en forme de feuilles. Il porte une chemise blanche avec un nœud papillon. Il a encore la barbe. On ne voit pas son bicorne, ni son épée alors qu’on peut les voir au musée.

JPEG - 112.4 ko

On voit qu’il est Président de la République française, car il porte une écharpe
rouge (on l’a vue en cou-leurs au musée Poincaré) et la médaille de la légion d’honneur.

JPEG - 328.2 ko

Le "clos" tel qu’il se présente de nos jours.

JPEG - 153.8 ko

Raymond Poincaré et sa femme Henriette à la fin de leur vie assis sur un banc dans le jardin du « Clos. »

JPEG - 149.8 ko

La France fait à Raymond Poincaré des funérailles nationales. Lui et sa femme sont enterrés à NUBECOURT dans la Meuse. Ils reposent dans le cimetière particulier de la famille Poincaré.

LE MUSÉE RAYMOND POINCARÉ
Date(s) d’ouverture :
Du 04 avril 2015 au 01 novembre 2015
La semaine de 10h à 12h et de 14h à 17h30.
Les week-ends et jours fériés de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h.
Fermé le : Mardi
Visite(s) :
Visite libre en permanence