Vous êtes ici : Accueil > Elève allophone (EANA) > La scolarisation en maternelle > Besoins langagiers
Publié : 11 mai 2013

Besoins langagiers

Les besoins langagiers des élèves allophones en maternelle

Par Catherine Colnot, anciennement formatrice au CASNAV-CAREP de Nancy-Metz

Besoins langagiers communicatifs

Acquérir la langue de communication pour :

  • identifier et nommer les objets, lieux et personnes qui l’entourent, identifier et mettre en mots des actions, des activités courantes... ;
  • dialoguer avec quelqu’un ;
  • acquérir la maîtrise en langue française des actes de langage fondamentaux.

Supports utilisables :

  • les activités et situations habituelles de la classe ;
  • les méthodes de français langue étrangère.

Besoins langagiers disciplinaires

  • Acquérir la langue de scolarisation ;
  • Besoins linguistiques transversaux : la langue des disciplines. Travail sur la compréhension des situations (manipulations, vécu, photos...) et les consignes scolaires ;
  • Besoins linguistiques spécifiques : la discipline « Français ». Travail sur l’oral et l’entrée dans l’écrit et dans le monde littéraire.

Besoins langagiers culturels

En immersion au sein du pays d’accueil, acquérir la langue de socialisation, qui permet d’établir des liens dans les situations habituelles.

  • Culture « anthropologique » : exemples : monuments et bâtiments, magasins, alimentation, habitudes et rituels dans une administration, une école...
  • Culture « cultivée » : le patrimoine culturel d’un pays (littérature, musique, arts, histoire). La culture cultivée est chargée de représentations, de symboles qu’il faut décoder lorsqu’on n’est pas natif. Il est important de créer une culture commune au sein d’un groupe classe, une culture de références autour de représentations, de textes, de récits, d’œuvres d’arts...

Passage possible par l’interculturel entre culture d’origine et nouvelle culture. Exemple : comprendre le rapport au temps et à l’espace dans la société d’accueil nécessite de s’appuyer sur le vécu familial.

Tableau récapitulatif
CommunicatifDisciplinaireCulturel
Oral quotidien
Oral scolaire
Transversaux
Spécifiques
Anthropologique
Cultivée
Etablir le rapport entre oral scolaire et oral quotidien car les enfants ne font pas forcément le rapport avec leur vécu.
Exemple : texte narratif = raconter une histoire
Besoin d’une maîtrise progressive de la compréhension des situations à l’oral surtout. Plus tard : besoin de la lecture et de l’écriture dans toutes les disciplines Travail sur les représentations individuelles, sur la construction d’une culture commune de référence.

Il ne suffit pas de parler une langue pour apprendre avec succès dans cette langue. Il faut viser avec l’enfant allophone l’apprentissage du français langue seconde comme :

  • langue de communication, de socialisation ;
  • langue de scolarisation.