Vous êtes ici : Accueil > Elève allophone (EANA) > La scolarisation en collège et au lycée > Accueil et inscription
Publié : 5 juin 2014

Accueil et inscription

Par Patricia George, anciennement formatrice au CASNAV-CAREP de Nancy-Metz

Inscription au collège ou au lycée

Les enfants et adolescents qui arrivent en France pour un temps plus ou moins long sont au terme de la loi obligatoirement scolarisés s’ils ont entre 6 et 16 ans.

« Tout enfant français ou étranger résidant en France
et âgé de 6 à 16 ans a le droit à l’instruction »
(Loi du 18 mars 1882, ordonnance du 6 janvier 1959)

L’inscription au sein de l’établissement ne peut être subordonnée à la présentation d’un titre de séjour. Il ne revient donc pas aux enseignants, directeurs ou chefs d’établissements de vérifier la régularité de la situation des parents, mais de mettre en place toutes les conditions pour que l’élève soit accueilli correctement.

 

Accueil et affectation

- Lorsque les élèves ont douze ans révolus, ils relèvent du collège.

- Chaque élève est évalué par un conseiller d’orientation qui le dirige alors vers un collège (évaluation pédagogique).

- Les élèves ne parlant pas français sont orientés vers une unité pédagogique pur élève allophone nouvellement arrivé (UPE2A)

- Ceux qui ont un rudiment de langue sont intégrés dans un dispositif spécifique.

- S’il n’y a ni UPE2A, ni dispositif d’accueil, les élèves sont alors intégrés en classe ordinaire (signalement et demande d’aide au CASNAV par le biais de la fiche navette).

 

Relations de l’école avec les familles

Le développement de la relation école/familles est indispensable. Les premiers entretiens vont permettre :

  • d’accueillir l’élève et sa famille ;
  • de mettre l’élève et sa famille en confiance, d’évaluer leurs attentes ;
  • de connaître quelques éléments de l’histoire personnelle de l’élève, de son parcours migratoire ;
  • de reconstituer le parcours scolaire de l’élève : niveau de scolarisation antérieure, langue de scolarisation, plurilinguisme... ;
  • d’observer la compréhension orale, l’expression orale, les attitudes significatives (découragement ou tentatives de prise de parole) ;
  • de susciter un désir d’école chez l’élève, de lui permettre de construire un nouveau projet de collégien ou de lycéen ;
  •  d’informer les parents et l’élève sur le fonctionnement de l’établissement.

Quelques conseils : 

- Si l’élève et ses parents sont totalement non francophones, on pourra avoir recours à un médiateur. 

- Faire visiter l’établissement.

- Présenter les différentes personnes de l’établissement (équipe éducative, intervenants extérieurs) en expliquant les rôles de chacun. On pourra utiliser le livret de présentation des personnes ressources au collège traduit en 16 langues disponible à la rubrique outils pur la classe. 

- Donner un emploi du temps avec les différents horaires. Cet emploi du temps sera provisoire car évolutif.

- Souligner l’importance de l’assiduité à l’école, de la régularité.

- Présenter le matériel scolaire nécessaire et donner une liste (manuels, fournitures...) : on pourra avoir recours à des imagiers bilingues.

- Donner des repères au niveau de l’évaluation de son travail (type de notation, fréquence, livret de suivi...).

- Présenter les différentes aides possibles au sein de l’établissement mais aussi en dehors (l’accompagnement à la scolarité par exemple).

- Présenter le système scolaire français (vois les outils bilingues à destination des familles à la rubrique outils).

Les parents de nationalité étrangère bénéficient des mêmes droits que les parents français (droit de vote et éligibilité aux élections de représentants de parents d’élèves).