SVT Lorraine > Géologie Lorraine > Perte de Domèvre-sur-Durbion >

Perte de Domèvre-sur-Durbion : 3. Description

A l'orée du Bois des épinettes (doc.1 et 2), de part et d'autre de la route qui va de Bayecourt (88) à Badménil aux bois (88), à une altitude d'environ 335m, différents ruisseaux disparaissent dans de profondes dolines (Doc.4 et 5) que l'on devine dans le paysage. La limite de végétation correspond pratiquement à la limite Muschelkalk calcaire (cultures), Lettenkohle marno-calcaire et dolomitique (forêt).

Doc. 2: Localisation des pertes sur le plateau calcaire en lisière du Bois des épinettes

Les ruisseaux ont entaillé les formations tendres marno-calcaires et dolomitiques de la Lettenkohle jusqu'à atteindre les niveaux calcaires du Muschelkalk supérieur (calcaires à térébratules)(doc.3), fortement diaclasés selon une direction principale N 325° E, dans lesquels ils ont creusé un karst complexe (1)(2).

Doc. 3: Position du calcaire à térébratules dans la colonne stratigraphique (données chiffrées = âges en millions d'années - © BRGM).

Doc. 4: Réseau complexe de dolines du bois des épinettes

Doc. 5: La perte de Pétard après la crue de décembre 2011

Ce réseau est inaccessible aussi bien par les dolines d'entrée que par les exutoires terminaux.

Par contre, le réseau souterrain de ce karst actif est en partie accessible aux spéléologues par un puits qui sert d'exutoire temporaire (résurgence de Bénafosse à l'altitude 325 m) en cas de crue.

L'accès à ce puits n'est possible qu'après un pompage de plusieurs heures avec une puissante motopompe, ce qui permet de désamorcer le siphon de la résurgence. Une petite partie du réseau (260 m de galeries environ, habituellement noyées) a ainsi pu être visitée par des spéléologues du CDS 88 (Comité Départemental de Spéléologie des Vosges) (Doc.6)(1)(2).

 

 

Doc. 6: Galeries du réseau de Bénafosse après pompage (Photos CDS 88)

Les galeries de cette partie inférieure du réseau peuvent être assez vastes (2 à 3 m de hauteur pour 5 à 6 m de largeur), la plupart sont actives (boueuses, creusées de cupules ...), certaines sont abandonnées et concrétionnées (draperies et stalactites).

Les galeries suivent les plans de stratification et des diaclases de direction N 325° E.

Cette résurgence (Doc.7 et 8) sert d'exutoire de trop-plein lorsque le réseau est mis en pression pendant les épisodes de crue (2 fois par an en moyenne).

Doc. 7: Résurgence à l'étiage

Doc. 8: Résurgence après la crue de 2011

Doc. 9: Lit du ruisseau temporaire qui draine le site de la résurgence

L'eau s'évacue alors par le lit d'un ruissseau temporaire vers le ruisseau d'Onzaines qui lui est perpendiculaire.

Le reste du temps, les autres exutoires suffisent à la vidange du réseau dans le ruisseau d'Onzaines à l'altitude de 317 m.

Le réseau a ainsi un développement de 1 km environ pour 18 m de dénivelé avec un siphon de vidange intermédiaire en cas de trop plein.

Différents travaux de coloration à la fluorésceine ont permis de vérifier l'existence de ces communications souterraines.

L'Aroffe posséde un système identique de perte + résurgence + exutoire de trop-plein, mais à beaucoup plus grande échelle (Voir les fiches "pertes de l'Aroffe" à Gémonville (54), "Inversac de la deuille de Crézilles" à Crézilles (54), Inversac du Trou Des Glanes" à Moutrot (54) et "Tertres d'Autreville" à Autreville (88).

-------------------------------

(1) Les documents décrivant les différents travaux de recherche entrepris par le CDS 88 (Comité Départemental de Spéléologie des Vosges), prospections, pompages, relevés de la topographie, colorations,... existent dans les archives du Groupe Spéléo-Préhistorique Vosgien GSPV.

GSPV : Correspondant : fabian.oriel@wanadoo.fr

https://fr-fr.facebook.com/pages/Sp%C3%A9l%C3%A9o-d%C3%A9couverte-GSPV-%C3%89pinal/557043991084732

(2) Lispel (1988) Spéléo L n°14, inventaire des phénomènes karstiques du bassin de la Moselle entre Charmes et Epinal, pages 19 à 26. http://lispel.free.fr/

 


Auteur : Philippe MARTIN

Suite Retourner à l'accueil Géologie de la Lorraine Suite Suite de la fiche Domèvre-sur-Durbion (88) : 4. Activités réalisables

Contact : Roger CHALOT (Géologie) - Christophe MARCINIAK (Réalisation)